Un pauvre honteux [Xavier Forneret]

24 mai 2009

main

Il l’a tirée
De sa poche percée,
L’a mise sous ses yeux ;
Et l’a bien regardée
En disant :  » Malheureux !  »

Il l’a soufflée
De sa bouche humectée ;
Il avait presque peur
D’une horrible pensée
Qui vint le prendre au cœur.

Il l’a mouillée
D’une larme gelée
Qui fondit par hasard ;
Sa chambre était trouée
Encore plus qu’un bazar.

Il l’a frottée
Ne l’a pas réchauffée
A peine il la sentait ;
Car, par le froid pincée,
Elle se retirait.

Il l’a pesée
Comme on pèse une idée,
En l’appuyant sur l’air.
Puis il l’a mesurée
Avec du fil de fer.

Il l’a touchée
De sa lèvre ridée. –
D’un frénétique effroi
Elle s’est écriée :
Adieu, embrasse-moi !

Il l’a baisée,
Et après l’a croisée
Sur l’horloge du corps,
Qui rendait, mal montée,
De mats et lourds accords.

Il l’a palpée
D’une main décidée
A la faire mourir. –
– Oui, c’est une bouchée
Dont on peut se nourrir.

Il l’a pliée,
Il l’a cassée,
Il l’a placée,
Il l’a coupée ;
Il l’a lavée,
Il l’a portée,
Il l’a grillée,
Il l’a mangée.

Quand il n’était pas grand on lui avait dit : Si tu as faim, mange une de tes mains.

En savoir plus

Xavier Forneret

Antoine Charles Ferdinand Xavier Forneret, surnommé « l’homme noir blanc de visage », né à Beaune le 16 août 1809 et mort le 7 août 1884, est un écrivain et poète français.

Issu d’une famille originaire de Lausanne installée à Beaune depuis le XVIe siècle, Xavier Forneret, riche propriétaire de vignobles en Bourgogne s’est consacré à la littérature, mais sans connaître le succès de son vivant. Aucune de ses œuvres, qu’il s’agisse de son théâtre, de sa prose ou de ses vers, n’a connu de succès durant tout le XIXe siècle.

Son œuvre a été tirée de l’oubli par les Surréalistes, qui le considèrent comme un précurseur de l’écriture automatique. André Breton le fait figurer dans son Anthologie de l’humour noir. Depuis, il est devenu un auteur apprécié, évoqué par Jacques Prévert et chanté par Claude Nougaro.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :