Shining [Stanley Kubrick]

24 mai 2009

Shining

Jack Torrance (Jack Nicholson), ex-professeur qui se voudrait écrivain, accepte le poste de gardien de l’hôtel Overlook, un palace isolé dans les montagnes rocheuses du Colorado, vide et coupé du reste du monde durant tout l’hiver. Le directeur de l’hôtel prévient Jack que le précédent gardien Grady avait assassiné sa femme et ses deux filles avec une hache. Il décide malgré tout de s’installer dans l’hôtel avec sa femme Wendy et son fils Danny.

Stanley Kubrick nous offre des ambiances angoissantes d’une qualité incroyable. J’ai à l’esprit la scène où Danny, sur son tricycle parcourt l’hôtel à toute vitesse. Quel garçon n’a jamais rêvé de pouvoir faire du tricycle dans d’immenses pièces et d’infinis couloirs variant sans cesse de parcours ? Sauf qu’ici, l’hôtel est incroyablement grand, calme et desert. La caméra est à la hauteur de Danny en selle, juste derrière son dos. On parcours l’hôtel avec Danny. Le seul son qui accompagne cette scène de plusieurs minutes, est le bruit amplifié que font les roues du tricycle passant du parquet au tapis.  Le bruit répétitif joue avec les nerfs du spectateur jusqu’au moment où Danny s’arrête :  face à lui, se tiennent bien droites les deux fillettes assassinées des années plus tôt.

Le film bien reçu par la critique française n’a pourtant remporté qu’ un succès modéré outre atlantique où les spectateurs attendant un film plus horrifique ont accusé Stanley Kubrick de ne rien montrer.

Shining

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :