Black Hole [Charles Burns]

24 mai 2009

Black Hole

Dans une petite ville américaine des années 60, une étrange maladie fait son apparition. Ce mal affecte exclusivement la population adolescente. Les symptômes, aussi variés qu’imprévisibles, provoquent parfois d’ignobles mutations. Rapidement, les pestiférés s’isolent dans les bois environnants et tentent de vivre avec cette maladie venue de nulle part.

Le dessin noir et blanc de Charles Burns est sombre. Sur certaines planches, le choix de l’éclairage et les ombres qu’il génére rende un visage anodin en visage monstrueux. Charles Burns ne cède jamais à la facilité du gore et use de détails troublants ou d’anomalies physique pour occasionner le trouble chez le lecteur.

L’ambiance elle-même est inquiétante : les ados pourtant cibles de cette étrange maladie sexuelle, ne la craignent pas, ne s’en préservent même pas. Ils ne font qu’en constater les dégats sur leur corps.

En savoir plus

> biographie de Charles Burns

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :